2 mai 2017
 

Avril synonyme d’action politique 

Café politique

À la suite du dépôt du budget 2017-2018 du gouvernement du Québec, le Conseil québécois du théâtre organisait, lundi 10 avril, un Café politique qui a rassemblé une soixantaine de personnes issues principalement du monde du théâtre, mais aussi de la danse ou des arts interdisciplinaires. L’objectif de cette rencontre était de définir une stratégie d’actions commune en réaction à l’absence d’investissements du gouvernement du Québec dans les programmes du CALQ dédiés à la création, la production et la diffusion.
+ Lire la suite


Politique de développement culturel 2017-2022 de la Ville de Montréal

Lundi 10 avril toujours, le CQT présentait son mémoire, « Les artistes au cœur de la culture », dans le cadre de la consultation publique sur la Politique de développement culturel 2017-2022 de la Ville de Montréal. Geoffrey Gaquère, administrateur du CQT, et Sylvie Meste, directrice générale, ont exposé aux membres de la Commission sur la culture, le patrimoine et les sports, les recommandations du CQT.
+ Lire la suite
+ Lire les publications du CQT sur les politiques culturelles 



Rassemblement du 24 avril : état d’urgence pour les arts et les lettres 

Près de 600 personnes issues du milieu des arts et de la culture se sont rassemblées sur la Place d’Armes, à l’initiative du CQT et du Mouvement pour les arts et les lettres pour exprimer leur indignation quant à l’absence d’investissements du gouvernement du Québec dans les programmes de base du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). 
Le Devoir, le Journal de Montréal et la Presse étaient présents pour couvrir l’événement. Tous ont relayé les revendications du CQT et du Mouvement de porter dès maintenant le budget du CALQ à 135 M$
De toute évidence, les artistes sont déterminés à poursuivre l’action. Par leur présence exceptionnelle dans la rue, ils ont envoyé un signal fort au gouvernement.
+ Lire la suite

Adoption d’une motion de l’Assemblée nationale en faveur du CALQ

Deux jours après l’étude des crédits budgétaires et le rassemblement du milieu des arts sur la place d’Armes, la députée de Taschereau, Agnès Maltais, a fait adopter à l’unanimité par l’Assemblée une motion engageant le gouvernement à accorder au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) « des sommes supplémentaires, dès cette année, afin qu’il puisse remplir sa mission de soutien à l’expérimentation et à la création artistique ». Cette motion, même si elle ne garantit pas que le gouvernement investisse significativement dans le CALQ, constitue un premier pas. Néanmoins, nul ne sait de combien le budget sera augmenté.
+ Lire la suite

Diversité : DUCEPPE pionnier dans la mise en place d'auditions ouvertes

La compagnie DUCEPPE entame un processus d’auditions ouvertes afin de permettre aux comédiens francophones issus de la diversité culturelle de disposer des mêmes chances que les autres. En outre, le théâtre participe au programme DémART-Mtl du Conseil des arts de Montréal qui permet à « des organismes culturels d'accueillir des artistes issus de la diversité pour un stage rémunéré de 26 semaines ». La comédienne marocaine, Houda Rihani, a été accueillie dans l'équipe artistique. Enfin, le projet Laboratoire DUCEPPE lancé cette année met en lumière une troupe de théâtre « recrutée parmi la clientèle de l’organisme Promis, qui travaille pour une meilleure intégration des immigrants et des réfugiés dans le secteur Côte-des-Neiges ». Ces trois initiatives ont été vivement saluées par Diversité artistique Montréal.

Un parc du Plateau-Mont-Royal nommé en l’honneur de Mercedes Palomino et Yvette Brind’Amour

Situé en face du Conservatoire de musique de Montréal, entre les rues Henri-Julien, Drolet, Gilford et Villeneuve, le parc s’est vu attribuer par l’administration municipale les noms des deux fondatrices du théâtre du Rideau Vert. Cette opération a été réalisée dans le cadre du projet Toponym’Elles qui vise à augmenter la présence de femmes dans la toponymie montréalaise. 
« En nommant le parc Palomino-Brind'Amour, l'Administration municipale salue la contribution exceptionnelle de deux grandes dames montréalaises au dynamisme et au rayonnement culturels de notre ville. De plus, Mmes Palomino et Brind'Amour ont beaucoup fait pour intensifier le sentiment d'appartenance et de bien-être de leurs concitoyennes et citoyens en proposant un théâtre de qualité et accessible », à déclaré le maire Denis Coderre. 

En France : le mécénat, cheval de Troie des groupes privés

Fabienne Darge du Monde s’est entretenue avec Paul Rondin, directeur délégué du Festival d’Avignon, lequel s’inquiète de la « récente montée en puissance du privé dans le spectacle vivant et d’un certain abandon du terrain par la puissance publique ».


Extrait : « Dans le domaine du spectacle vivant, le privé intervient-il principalement sous la forme du mécénat ?
Pas uniquement. Je dirais plutôt que le mécénat serait le cheval de Troie : il a permis à des groupes privés de mettre un pied très honorable dans la culture – certains avec une vraie démarche socioculturelle. Je n’ai rien contre le mécénat, nous y faisons appel à Avignon et nous sommes bien contents de ces apports. Cela n’empêche pas que la question du service public se pose. Et que l’on doit se demander pourquoi certaines fondations ou mécènes investissent depuis quelque temps le champ du spectacle vivant . (…) »

 


Photo 1 Illustration État d'urgence, © Tomasz Walenta | Photo 4 Luc Fortin, Ministre de la Culture, © Jacques Boissinot La Presse canadienne  | Photo 5 Houda Rihani, © Théâtre DUCEPPE | Photo 7 Paul Rondin, © Christophe Raynaud de Lage Festival D'Avignon

La cause de l'art théâtral professionnel
vous tient à coeur ?

ENGAGEZ-VOUS
EN DEVENANT MEMBRE DU CQT

Vous recevez ces chroniques car vous êtes inscrit sur notre liste de diffusion ou parce qu'elles vous ont été transférées.
S'INSCRIRE / SE DÉSINSCRIRE

Conseil québécois du théâtre
460, rue Sainte-Catherine Ouest
Bureau 808
Montréal (Québec)
H3B 1A7

Téléphone 514 954-0270
Numéro sans frais 1 866 954-0270

cqt@cqt.qc.ca
www.cqt.ca

facebook youtube twitter
© 2017 Conseil québécois du théâtre